Healthy building

Pourquoi une construction et un habitat sains sont si importants

Nous passons jusqu’à 90% de notre temps dans des bâtiments. Or, leurs enveloppes deviennent de plus en plus étanches et hermétiques : la précieuse énergie thermique reste à l’intérieur, mais les polluants émanant des sources les plus diverses également. Ceux-ci se trouvent surtout dans l’air intérieur. Des concentrations trop élevées risquent de provoquer des maux de tête, de la fatigue et des malaises, des irritations des voies respiratoires et des muqueuses, des allergies, comme l’asthme, ainsi que des maladies chroniques.

L’air respirable est notre produit alimentaire le plus important. Sans lui, nous ne survivons que quelques minutes. Par la respiration, notre corps absorbe directement les polluants présents dans l’air. Heureusement, il est possible d’y détecter les substances provenant de produits et de matériaux de construction ou d’autres sources. C’est la raison pour laquelle, on applique à presque l’ensemble des polluants des niveaux de précaution, par exemple, ceux édictés par l’Agence fédérale de l’environnement [Umweltbundesamt]. Ces prescriptions permettent d’éviter que les humains ne subissent des atteintes à la santé. En vue de créer globalement des espaces et des bâtiments plus sains, d’autres facteurs revêtent également une grande importance, comme la qualité de la lumière, le choix et l’agencement des couleurs, l’acoustique, le toucher, l’architecture, et bien d’autres aspects encore.

Il est facile de construire sain d’une manière sûre

Une sobriété certifiée en termes d’émissions des matériaux de construction est une composante essentielle pour réaliser des bâtiments intégralement sains. Si ces matériaux sont systématiquement utilisés dans les espaces intérieurs, il est également possible de répondre de manière sûre à des exigences sévères imposées à la santé de l’habitat. Les lignes directrices sont les critères de contrôle de l’Institut Sentinel Haus pour bâtiments et produits. Une analyse finale de l’air ambiant effectuée après que la construction est achevée permet à tous les intervenants d’être du bon côté. Les surfaces à revêtement antiviral, comme BE.SAFE, sont un aspect sanitaire particulier.

Les matériaux à base de bois pauvres en émissions font la différence

Par rapport au volume d’espace, les matériaux de panneaux en bois occupent souvent une grande surface. Par exemple, sous forme de revêtement mural dans le cadre d’une construction en bois et/ou comme revêtement du sol ou pour des meubles. Pour la santé dans un espace ou une pièce, leurs performances en matière d’émissions revêtent une importance correspondante. Pour cette raison, SWISS KRONO investit de manière intensive dans la recherche et le développement, et avec OSB/3, OSB/3 sensitiv K-Board et BE.YOND, la société propose même dans sa gamme plusieurs produits présentant des niveaux d’émissions très faibles en termes de formaldéhyde et d’autres composés organiques volatils (COV/VOC). Grâce à leurs excellentes vertus sanitaires, les produits, testés de manière indépendante selon des critères sévères, sont référencés sur le portail leader de l’Institut Sentinel Haus.

L'air est notre nourriture la plus importante

Les polluants dans l'air mettent en danger la santé et le bien-être

En savoir plus sur le portail Sentinel

Comment le Covid-19 transforme

Il est toujours également possible d’interpréter l’architecture et les méthodes de construction modernes comme étant la ...


LIVING PROJECT

Un vivre-ensemble social et durable

Berlin s’engage pour la construction en bois. Au mois de mars 2019, le parlement a à l’unanimité pris la décision qu’il ...


Home Project

Quelle histoire vos étagères

Peu d’éléments de mobilier en disent plus long sur leur propriétaire que des étagères. « Une étagère est quelque chose d...